Outils pour utilisateurs

Outils du site


ardepa

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
ardepa [2015/02/02 11:29]
dom
ardepa [2017/04/11 15:43] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +~~ODT~~
 +
 +
 +
 +====== PRENDRE PLACES ======
 +
 +**Proposition non retenue pour appel à projet du 02 Février 2015.** ​
 +
 +Une résidence itinérante révélant "la dimension cachée"​ des territoires ruraux des pays de la Loire.
 +
 +
 +Pour cette cinquième édition, « Révéler la Ville » s’associe à la manifestation régionale : le Printemps de l’architecture*,​ et prend ses valises pour la campagne ! Ce nouveau format, sous le nom de «PRENDRE PLACES» se déroulera du 21 mars au 21 juin sur le territoire élargi.
 +
 +
 +Cette manifestation propose une (re)lecture d’un lieu, d’un territoire à travers l’oeil d’un artiste, plasticien, architecte intervenant in situ. L’ardepa s’attache en effet à multiplier les regards à travers les champs les plus variés de l’interprétation artistique : peinture, photographie,​ vidéos, installations,​ danse….
 +
 +
 +
 +Cette année, elle propose une résidence itinérante sur la thématique du Printemps de l’architecture 2015: «la dimension cachée». [[http://​www.lardepa.com/​reveler_la_ville5/​|ARDEPA appel à candidature]]
 +
 +
 +===== Résumé de la proposition =====
 +Pour cet appel à projet, deux membres du réseau d'​​artistes européens formant un //​​Laboratoire des champs ouverts// (A Laboratory On The Open Field), se propose d'​​activer une antenne nomade ​ de ce dispositif. Au travers du déploiement de la Caravan-lab,​​ et de trois recherches artistiques combinées, il s'​​agira de prendre place dans les lieux en proposant aux habitants de se saisir de dispositifs techniques éphémères et accessibles afin d'​​enclencher des déplacements dans la perception des environnements naturels et construits. ​
 +
 +====== Présentation de l'​équipe : ====== ​
 +
 +===== Dominique Leroy (artiste) =====
 +www.dominiqueleroy.info
 +dom@dominiqueleroy.info
 +0624634103
 +
 +Artiste et co-fondateur d'Ecos en 2006, Dominique Leroy vit et travaille à Nantes et St Nazaire [[http://​pcp.saint-nazaire.cc|/​PCP]] et a suivi une formation dans le domaine des beaux-arts. Dans son travail de création et de recherche artistique, le son, la nature et l'​écologie jouent un rôle central. Il travaille principalement avec les aspects physiques et sculpturales du son et exprime les résultats de son processus créatif à travers des installations et des performances. Ses créations interactives sont souvent le résultat de son exploration de l'​identité de notre environnement. Par conséquent,​ Dominique Leroy est principalement intéressé par l'art et l'​espace public, l'​architecture,​ le développement urbain ou les réseaux de communication. Depuis quelques années et grâce à son implication au sein d'​Ecos,​ il a acquis une expérience dans les secteurs de l'​économie sociale et des développements urbains à Nantes. Il a initié différentes actions et événements avec de nombreux partenaires locaux et les collectivités comme la création d'un réseau local pour l'​amélioration du cadre de vie à travers des projets créatifs impliquant la population, artistes, architectes paysagistes. Il co-anime actuellement un réseau d'​artistes et de laboratoires culturels basés dans différents pays Européens grâce au soutien de l'​Europe (programme Europe culture). www.dominiqueleroy.info / www.alotof.org / www.ecosnantes.org ​
 +
 +
 +===== Guillaume Ertaud (artiste) =====
 +www.lalettrephoto.net
 +guillaume.ertaud@gmail.com
 +0689881078
 +
 +De formation universitaire,​ diplômé en histoire de l'art, Guillaume Ertaud travaille pour le Ministère de la Culture depuis 1998 où il occupe des fonctions de valorisation de la recherche - en tant que photographe notamment. En charge de l'​édition d'une revue en sciences sociales, il a, dans ce contexte, développé un travail éditorial croisant art et science, qui a donné lieu à une exposition de photographie contemporaine (Mathieu Pernot, Beat Streuli, Marina Gadonneix, Martin Becka, Arno Gisinger, Valérie Jouve) située au croisement du sens et du sensible dans le contexte des études urbaines (École nationale supérieure d'​architecture de Nantes, novembre 2013). S'​intéressant à l'​appropriation de l'​iconographie issue du web il a récemment participé à une recherche - programme de recherche PUCA, [[http://​rp.urbanisme.equipement.gouv.fr/​puca/​activites/​actions-periurbain-urbain.htm|"​du péri-urbain à l'​urbain"​]] - sur l'​imagibilité du périurbain nantais en activant une position double d'​observateur et de producteur d'​images. Cette action de recherche a permis de dégager des pistes sur la constitution d'un imaginaire propre aux interfaces d'​informations (Google Street View notamment), et d'​évaluer l'​impact des dispositifs d'​images sur la représentation de l'​environnement proche du lieu de vie, avec l'​idée de ne pas laisser aux seules prescripteurs globalisés de l'​information le soin de constituer un référentiel d'​images univoque.  ​
 +
 +
 +
 +===== Autres membres associés : =====
 +
 +  * Jean-François Leroy et Théophile Leroy (architectes DPLG), pour le (n)A et PPCP
 +  * Guy Van Belle et Gert Aertsen (théoricien et artistes), pour l'​action 10° of freedom ​
 +  * Pierre Bona du GIP / Groupement d'​Interêt Public Loire Estuaire, en charge du suivi des modèles hydrosédimentaires de la Loire pour Sédiment / http://​www.loire-estuaire.org/​accueil
 +  * Jean-François Rolez SNHACK (bricoleur et informaticien) pour SÉDIMENT, 10° of freedom, Out of focus 
 +  * Edwige Boutet avec les élèves de 6em du Collège Salvador Allende (Rezé), pour 10° of freedom
 +
 +
 +====== Introduction : ======
 +
 +{{:​dom1.jpeg?​600|}}
 +
 +[[http://​alotof.org/​|ALOTOF]] A Laboratory On The Open Fields (Laboratoire des champs ouverts) est un laboratoire culturel réunissant un grand nombre d'​artistes et structures culturelles en Europe (Belgique/​Hollande/​Rép Tchèque/​Espagne...). Acteurs et membres de ce réseau, nous proposons d'​activer une antenne nomade de ce dispositif en créant des convergences entre quelques artistes, quelques projets d'​Alotof et la population locale. ​
 +
 +Cette "​convergence"​ sera possible grâce à la mise en place et l'​activation de différentes recherches artistiques partagées et combinées : 
 +  * Caravan-lab /(n)A /PPCP est un programme artistique constitué de temps d'​expérimentation,​ de réflexion et d'​implantation d'​unités mobiles autonômes (Ateliers nomades) pour la création artistique sur le territoire
 +  * "Out Of Focus",​ projet de relecture critique d'​images géolocalisées de nos environnements construits ;
 +  * "​Sédiment"​ est un projet de sonification des mouvements de la Loire et de son ecosysteme réalisé avec l'aide du GIP Estuaire ;
 +  * "10° of freedom"​ consiste a expérimenter des cerfs-volants comme instruments de captation et de diffusion sonore.
 +
 +L'​activation de ces actions se déploiera autour d'un dispositif mobile : le Caravan-lab,​ associé à des modules prototypes du (n)A. Ces structures légères nécessaires au partage des réalisations formeront un lieu poreux aux différentes interactions,​ ouvert et connecté.
 +
 +A travers ces différentes recherches et réalisations,​ nous proposons au public différents niveaux d'​implication : l'​inviter à participer à des ateliers, à des événements publics, croiser par hasard des expérimentations dans le paysage, devenir acteur du processus créatif proposé par ALOTOF. ​
 +
 +
 +
 +====== Actions artistiques : ======
 +
 +====== OUT OF FOCUS ======
 +
 +Guillaume Ertaud
 +
 +
 +{{:​flou.jpg?​600|}}
 +
 +La visibilité est un aspect manifeste de nos environnements construits, le //faire icône// peut même parfois être revendiqué comme un geste à part entière de la part des aménageurs. L'​image est investie d'un rôle qui dépasse le stade de la représentation - au sens de rendre présent - pour accéder à une fonction d'​espace d'​interaction avec le réel visible. Les images géolocalisées,​ telles qu'​elles se déploient dans les systèmes de cartographies embarqués, impactent l'​imaginaire des lieux. Pour ce projet il s'​agira donc d'​aller piocher dans le dispositif Google Street View une possible lecture de nos environnements construits, d'en élaborer un protocole d'​appropriation,​ en enquêtant notamment sur le rôle du floutage comme vocabulaire formel des rapport public/​privé. En phase action, il sera mis en place un temps d'​échange et de débat sur cette thématique - avec tout ce qu'​elle contient de polémique - avec l'​apport d'​artistes,​ d'​écrivains,​ d'​intellectuels et d'​usagers. Ce temps de parole, envisagé comme une forme à part entière, visera à rendre sensible un espace partagé autour de questions souvent maintenues dans le silence de nos rapports solitaires aux interfaces, et par leur intermédiaire à nos environnements construits. Il fera l’objet d'une captation. A ce temps de débat, sera associé un atelier de production d'​images géolocalisés tirant parti de l'​environnement des logiciels libres (OpenStreetMap,​ Public Vison Collecor) en invitant les participants à décaler, par la pratique de l'​image,​ la perception de leurs environnements propres.  ​
 +
 +**Techniques de réalisation** : Co-élaboration avec les participants locaux du temps d'​échange sur la base de références et d'​apports qui seront mis en circulation dès le début de la résidence ; choix collectif des invités. Atelier de pratique de l'​outil de cartographie collaborative OpenStreetMap. Réalisation et géolocalisation de photographies ; manipulation et montage d'​images en modélisant le dispositif Google Street View ; détournement d'​images à partir du procédé de floutage. Exploitation de cet atelier pendant le temps d'​échange.
 +
 +
 +
 +====== SÉDIMENTS ======
 + ​Dominique Leroy
 +
 +{{:​sediment_1.jpg?​600|}}
 +
 +
 +{{::​emprisegeographiquedumodele.jpg?​600|}}
 +
 +Amorcé actuellement dans le cadre d'une recherche sur l'​estuaire de la Loire et le littoral. SEDIMENT est mené en lien avec le GIP/ estuaire/​Loire et également avec des lieux de création tels que “satellietgroep” http://​www.satellietgroep.nl au Pays-Bas qui réunit scientifiques et artistes autour de problématiques écologiques du littoral Néérlandais (ex : le projet sand motor). L'​idée ici est d'​impulser une dynamique d'​échange entre artistes, scientifiques et citoyens sur la thématique de l'​estuaire et de son ecosystème.
 +Le GIP travaille au développement de différents outils et méthodes pour mieux comprendre le fleuve et son équilibre écologique tels que les modèles hydro-sédimentaires de l'​estuaire. SÉDIMENT est un projet poétique de sonification réalisé ​ à partir des outils et des données colléctées par le GIP (en temps réél où enregistrés) :​
 +  * Le modèle hydrosédimentaire simule l'​évolution dans le temps des principaux paramètres physiques de l'​estuaire : courants, niveaux d'eau, salinité, turbidité sont calculés tout au long d'une année caractéristique. Les résultats sont disponibles tous les kilomètres. ​
 +  * Le GIP Loire estuaire gère également un réseau de mesures en continu de la qualité de l'eau de l'​estuaire de la Loire. 6 stations, réparties entre St Nazaire et le pont de Bellevue en amont de Nantes, mesurent toutes les 10 à 15 min, la température,​ la salinité, la turbidité et l'​oxygène dissous de l'eau. Les mesures sont prises à un mètre de profondeur à toutes les stations et également à 4 m de profondeur à la station de Donges. ​
 +
 +Les estuaires sont des milieux complexes où peuvent varier fortement et rapidement les différents paramètres physiques sous l'​effet de 2 facteurs principaux : le débit du fleuve et la marée. ​
 +
 +Une sonification des paramètres sont réalisables dans la mesure où le GIP dispose de chroniques longues pour chacun des paramètres calculés ou mesurés. Le travail sera de choisir une signature sonore pour chacun des paramètres retenus, tenant compte de ses variations dans le temps. Sonifier les courants forts ou faibles, la turbidité, la salinité... La superposition de sons peut être réalisée en différents points de l'​estuaire. Le caravan-lab aménagé comme résonnateurs permettra de revéler ce travail d'​observation des mouvements du fleuve et pourra être expérimenté et positionner en différents points du territoire (ex : parking dans des zones commerciales,​ promontoirs face à la Loire...).
 +
 +**Techniques de réalisation** : Données physiques des modèles hydrosédimentaires fournies pour le GIP, ordinateurs et programmes audio pure-data pour la sonification,​ sound systeme aménagé dans le caravan-lab pour la sonification (ex : transducteurs audio fixés directement sur la structure de la caravane)
 +
 +====== 10° OF FREEDOM ======
 +Dominique Leroy
 +
 +10° Of Freedom est un travail en réseau qui implique actuellement différents acteurs comme des élèves de 6em du Collège Salvador Allende (Rezé), les artistes Guy Van Belle (CZ), Gert Aertsen (B)... Ce projet explore l'​histoire des arts et des médias en s'​inspirant des inventions telles que celle du téléphone,​ des cerf volants et autres architectures légères inventées par Alexander Graham Bell associées à des technologies libres actuelles comme l'​utilisation de mini ordinateurs sous linux, de capteurs de variables environnementales (gyroscope/​altimetre/​barometre...). Dans le cadre de "​prendre places"​ nous proposons aux enfants de fabriquer leur propres instruments d'​observation de leur environnement : des cerf volants équipés de différents instruments auto-construits à l'​image des premières stations météo volantes et de les relier à des dispositifs multi-medias au sol capable de générer des images et/ou du son.
 +Cette action artistique participative prendra la forme d'​ateliers co-organisés avec les associations locales, un temps de partage avec les enfants et les parents pourra être aussi aménagé sur le temps de week-end/​pique-niques.
 +
 +
 +{{:​cerf-volant-tetraedrique-histoire-03.jpg?​600|}}
 +
 +{{:​ti_3_1w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_2w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_3w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_4w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_5w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_6w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_7w.jpg?​200|}}
 +{{:​ti_3_8w.jpg?​200|}}
 +{{:​olimex.jpg?​200|}}
 +
 +**Techniques de réalisation :** Cerf volants réalisés en bambous et noix de connexion en plastique (assemblage de modules tetraédriques),​ capteurs 10 DOF (gyroscope/​altimetre/​pression atmosphérique/​température...),​ mini-pc Olimex, module wifi, ordinateurs avec programmes pure-data pour le traitement d'​images et de sons. Sonification et visualisation à l'​intérieur ou en vidéoprojection le soir sur le caravan-lab.  ​
 +
 +
 +
 +====== CARAVAN-LAB/​(n)A/​PPCP ======
 +(n)omadic Atelier / Dominique Leroy, Jean-François Leroy, Théophile Leroy
 +
 +{{::​n_a_6.png?​200|}}
 +
 +{{::​caravan-lab-1.jpg?​600|}}
 +
 +
 +Inscrit dans une dynamique locale (Nantes/St Nazaire) impliquant de nombreux acteurs, contributeurs et partenaires,​ le caravan-lab,​ le (n)A, le PPCP (processus des pôles de création partagées) constituent un programme artistique pour la conception/​réalisation,​ implantation et éxpérimentation d'​ateliers/​laboratoires,​ unités mobiles autonômes. Projets expérimentaux implantés temporairement sur des espaces vacants (vides urbains, interstices au sein de programmes d'​urbanismes),​ ils explorent l'​alliance entre le nomadisme, les mutations sociales, culturelles et écologiques de nos villes et campagnes. Lieux de recherche, de pratique et de création artistique, ce sont des lieux d'​interaction,​ d'​échange et d'​expérimentation avec le contexte ou ils sont implantés temporairement.
 +
 +  * Le caravan-lab (photo ci-dessus) est actuellement stationné sur un terrain appartenant au Conseil Général (PCP) et sert de lieu d'​expérimentation et de diffusion pour les projets ALOTOF.Ce petit laboratoire est actuellement opérationnel et pourra être activé sur plusieurs localités dans le cadre de "​Prendre places"​.
 +
 +  * Le (n)A est en cours de concéption et vient s'​appuyer sur les expériences comme celle du caravan-lab,​ Ecosphère (Association ECOS sur l'île de Nantes/​photo ci-dessus)... Le (n)A, laboratoire de l'​autonomie vise à réunir les conditions nécessaires au travail artistique transversal. Destiné à des courts séjours de travail,​espace de rangement pour petit outillage, matériel multi-médias,​ jardinage, documentation et matériaux divers, il peut servir plus ponctuellement de support (camp de base) pour des ateliers publics organisés en éxtérieur. L'​atelier comporte les commodités de base et principalement des rangements et espaces de travail modulables (tables, établis…). Le (n)A fonctionnant sous la forme de modules pourra s'​adapter et s'​implanter dans différents contextes sur le territoire au gré des partenariats en extérieur ou à l'​intérieur d'​espaces construits.
 +
 +  * Le PPCP est un programme de rencontres, de réflexion sur la notion d'​architecture,​ d'​espaces de travail et d'​élaboration artistiques sur le territoire Nantes St Nazaire. C'est également un dispositif d'​accompagnement,​ un espace “rotule” créé et animé par un réseau de compétences pour accompagner la création et l'​implantation de futurs espaces de travail sur des espaces publics émergeants. L'​originalité de ce projet est d'​ouvrir pour la communauté artistique un programme perspectif, et également de se connecter avec une politique de la ville concernant les espaces « entre-deux » (entre arrêt d'une activité et nouveau projet immobilier),​ ainsi des terrains délaissés ou laissés vacants avant montage immobilier pourrait servir d'​accueil d'un atelier modulaire et mobile. Il est prévu que ce projet entre en dialogue avec les projets Chantiers d'​Artistes (PCT), d'​échanges internationaux (Rotterdam, Bruxelles, Liverpool...) et de collaboration avec le CCP/St Nazaire. ​
 +
 +
 +Dans le cadre du projet "​Prendre places"​ il s'​agira d'​activer simultanément ces 3 volets, le caravan-lab pourra se déplacer dans différentes localités de la région pour accueillir des maquettes/​dessins,​ ateliers de prototypage d'un ou plusieurs modules du (n)A et de réflexion sur les conditions d'​accueil de lieux de création artistiques sur le territoire (les ateliers PPCP). ​
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +====== Conclusion ======
 +
 +Avec le déploiement de ces actions et d'un lieu mobile associé, ALOTOF souhaite "​prendre place" en déployant //un temps laboratoire//​ où il s'​agira d'​entrer dans l'​épaisseur des dimensions cachés situées dans l'​immédiate proximité. Le recours à des dispositifs éphémères et fragiles est un choix assumé, en ce qu'il nous semble propice à une réappropriation par les publics rencontrés. ALOTOF souhaite inscrire son action en favorisant une approche médiatisée de l'​immédiat,​ afin de créer des écarts poétiques dans la perception de nos environnements construits.
 +
 +
 +
 +====== Partenariats en nature : ======
 +
 +  * GIP/​Groupement d'​intérêt public Loire/​Estuaire : http://​www.loire-estuaire.org/​accueil
 +  * Conseil Général et Réctorat dans le cadre du programme "​artiste au collège"​ : http://​www.loire-atlantique.fr/​jcms/​guides-aides/​vous-etes/​enseignant-/​-chercheur-/​-etablissement/​aide-a-l-education-artistique-et-culturelle-grandir-avec-la-culture-dispositif-colleges-fr-t1_27245
 +  * ALOTOF, réseau d'​artistes : www.alotof.org
 +  * PCP/Pôle de Création Partagé : http://​pcp.saint-nazaire.cc/​doku.php
 +
 +====== Envoie : ======
 +
 +lardepa@gmail.com
 +
 +vendredi 23 Janvier
 +
 +
 +
 +
 +
  
ardepa.txt · Dernière modification: 2017/04/11 15:43 (modification externe)